Le point Vétérinaire Rural n° 332 du 01/01/2013

TROUBLES DE LA REPRODUCTION CHEZ DES VACHES

Cas clinique

Xavier Quentin*, Yves Garaudeaux**, Fabienne Benoit***, Mickaël Treilles****


*Cabinet vétérinaire
370, route du Neubourg
27520 Bourgtheroulde
x.quentin@wanadoo.fr
**GDS de l’Eure,
2, espace de la Garenne de Melville,
BP 556 27005 Évreux Cedex
***LDA 50 1352, avenue de Paris,
50008 Saint-Lô
****LASAT, Santé animale
210, avenue de la Venise-Verte
79022 Niort Cedex

Un élevage contaminé par le BoHV-4 en Haute-Normandie permet d’évaluer l’efficacité des kits PCR à détecter l’infection en routine et de progresser dans la compréhension physiopathologique de l’infection.

Résumé

Des troubles de la fertilité et de la fécondité sont constatés en mai 2010 tout d’abord uniquement chez les vaches d’un élevage dans lequel a été introduit un taureau pour le rattrapage d’insémination. Des avortements sont également observés, mais aucun agent pathogène abortif recherché en routine n’est mis en évidence chez les vaches testées. Des analyses sérologiques puis par PCR (polymerase chain reaction) se révèlent positives pour un virus à la pathogénicité contestée : l’herpèsvirus bovin de type 4 (BoHV-4). Parallèlement, dans ce troupeau, la circulation du virus BVD (diarrhée virale bovine) et de bactéries coques a été mise en évidence. Une flambée de complications mortelles après chirurgie est aussi notée. La notion de synergie pathogène entre le BoHV-4 et d’autres agents pathogènes expliquerait le tableau clinique observé dans cet élevage.

Summary

Outbreak of positive BoHV-4 abortions during natural service

Problems affecting fertility and fecundity were recognised in May 2010 initially only in cows from a farm in which a bull was introduced for missed inseminations. Abortions were also observed, but no routine abortive pathogen was demonstrated in the cows tested. Serology and PCR (polymerase chain reaction) tests were found to be positive for a virus whose pathogenicity was contested : bovine herpesvirus type 4 (BoHV-4). Meanwhile, BVD virus (bovine virus diarrhoea) and cocci bacteria were found in the herd. An outbreak of fatal complications after surgery was also noted. The clinical picture observed on this farm was explained by the notion of pathogenic synergy between BoHV-4 and the other pathogens present.

Key words

Abortion, metritis, bovine herpesvirus type 4 (BoHV-4), precautions for herd introductions, abomasum
Lors de flambée de troubles de la reproduction avec des avortements, il est souvent difficile d’en identifier la cause (par exemple, 40 % des avortements restent encore non élucidés dans la Manche). La mise en évidence de l’herpèsvirus bovin de type 4 (BoHV-4) comme seul agent abortif dans certains cas a conduit à présumer sa pathogénicité, confirmée par des études cas-témoins [3]. Le BoHV-4 est venu s’ajouter à la liste des recherches possibles en routine en matière d’agents pathogènes abortifs, grâce ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK