Le point Vétérinaire Rural n° 332 du 01/01/2013

ZOONOSES ABORTIVES DES RUMINANTS

Article de synthèse

Dominique Rémy*, Lorenza Richard**


*ENV d’Alfort,
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort
dremy@vet-alfort.fr
**Rue de la Chavoche
71510 Perreuil

Le vétérinaire doit sensibiliser ses salariés et les éleveurs au risque zoonotique lors d’avortement des ruminants et rappeler les règles principales à suivre pour prévenir une contamination humaine.

Résumé

En cas d’avortement chez les ruminants, le vétérinaire doit identifier l’agent abortif et le danger zoonotique qu’il représente. L’épidémiologie des bactéries à l’origine des cinq principales zoonoses abortives, autres que la brucellose, et leurs modes de transmission à l’homme sont rappelés. Les points réglementaires sur les responsabilités qui incombent au vétérinaire en matière de santé animale et de santé publique, notamment pour les personnes à risque et son personnel, sont décrits.

Summary

Five major zoonotic abortives in ruminants other than brucellosis

In cases of abortion in ruminants, the veterinarian must identify the abortive agent and the zoonotic risk it represents. The epidemiology of bacteria causing the five major zoonotic abortives, other than brucellosis, and their modes of transmission to humans are recalled in this article. The regulatory issues concerning the responsibilities of the veterinarian in terms of animal health and public health, especially for those at risk and staff, are described.

Key words

Ruminants, zoonosis, abortion, occupational disease, health
Le vétérinaire est de plus en plus soumis à une obligation de résultats et à un devoir d’information de l’éleveur et des organismes responsables de la santé publique et animale en cas d’avortements. Lors d’un avortement ou d’une série d’avortements dans un troupeau de bovins, d’ovins ou de caprins, il doit identifier l’agent abortif, mais également déterminer le danger zoonotique lié à l’agent responsable (photos 1 et 2). Pour limiter les risques, le praticien doit connaître les propriétés biologiques et ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK