Le Point Vétérinaire n° 339 du 01/10/2013

CANCÉROLOGIE DU CHIEN

Dossier

David Sayag*, Laetitia Piane**, Julie Lermuzeaux***, Mélanie Pastor****


*Consultation de cancérologie
Unité de médecine
**Laboratoire central de biologie médicale
INP, École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
***Laboratoire central de biologie médicale
INP, École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
****Consultation de cancérologie
Unité de médecine

Les leucémies chroniques sont souvent d’un pronostic meilleur que les formes aiguës. Leur prise en charge thérapeutique va d’une surveillance étroite à la mise en place d’un protocole de chimiothérapie au long cours.

Les leucémies chroniques représentent l’ensemble des proliférations clonales néoplasiques de cellules sanguines d’apparence mature, se manifestant par une persistance, souvent marquée, du nombre de cellules périphériques dans le sang durant plus de 3 mois [1, 17, 18]. ÉTAPE 1 Déterminer la nécessité d’un protocole de chimiothérapie anticancéreuseEn raison de la lente évolution de la maladie, un trai-tement médical (chimiothérapie anticancéreuse) n’est pas nécessairement requis en premier abord. Sa mise en place dépend toujours du statut clinique de l’animal (présence ou absence de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK