Le Point Vétérinaire n° 339 du 01/10/2013

CANCÉROLOGIE DU CHIEN

Dossier

David Sayag*, Laetitia Piane**, Julie Lermuzeaux***, Mélanie Pastor****


*Consultation de cancérologie
Unité de médecine
**Laboratoire central de biologie médicale
INP, École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
***Laboratoire central de biologie médicale
INP, École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
****Consultation de cancérologie
Unité de médecine

Face au tableau clinique souvent sévère des chiens atteints de leucémie aiguë, la chimiothérapie anticancéreuse a pour objectif une amélioration notable de la qualité de vie.

En médecine humaine, le standard de traitement de nombreuses leucémies aiguës consiste en une irradiation du corps entier et en une greffe de moelle osseuse, techniques actuellement peu disponibles en oncologie vétérinaire à l’exception de quelques centres spécialisés en Amérique du Nord. Un protocole de polychimiothérapie associé à la mise en place de traitements de soutien et à une surveillance rapprochée est indispensable afin de prendre en charge les conséquences de la maladie et de prévenir les effets indésirables du traitement. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...