Le point Vétérinaire Canin n° 335 du 01/05/2013

REPRODUCTION CANINE

Article de synthèse

Mathieu Manassero*, Adeline Decambron**, Rosario Vallefuoco***, Véronique Viateau****


*Service de chirurgie, ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
mmanassero@vet-alfort.fr
**Service de chirurgie, ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
mmanassero@vet-alfort.fr
***Service de chirurgie, ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
mmanassero@vet-alfort.fr
****Service de chirurgie, ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
mmanassero@vet-alfort.fr

L’ovariectomie de la chienne sous cœlioscopie est une procédure mini-invasive présentant de nombreux intérêts en comparaison de l’ovariectomie par laparotomie.

Résumé

→ La réalisation de l’ovariectomie de la chienne sous cœlioscopie est codifiée et fait appel à un matériel et à des procédures anesthésiques et chirurgicales spécifiques. L’avènement de nouveaux dispositifs d’hémostase permet d’améliorer le confort et de réduire la durée opératoire. Couramment réalisée à l’aide de trois abords abdominaux, l’ovariectomie peut néanmoins être effectuée avec deux, voire un seul abord et nécessite alors l’utilisation d’une suture de transfixation ou des dispositifs d’entrée spécifiques. Les complications spécifiques de l’ovariectomie sous cœlioscopie telles que des lésions spléniques d’introduction ou des saignements du mésovarium, sont peu fréquentes.

Summary

Laparoscopic ovariectomy in dogs

→ The technique of laparoscopic ovariectomy in the bitch is laid down. Specific equipment, anaesthetic and surgical procedures are required. The advent of new devices that improve haemostasis increases comfort and reduces the operating time. Commonly performed using three abdominal approaches, ovariectomy may nevertheless be performed using two or even one approach and thus requires the use of a transfixing sutures or special entry devices. Specific complications of laparoscopic ovariectomy such as insertion splenic lesions or bleeding of the mesovarium are infrequent.

Key words

Ovariectomy, bitch, laparoscopy, surgery, reproduction
La stérilisation des chiennes est une des interventions les plus couramment réalisées en chirurgie vétérinaire. Elle peut être effectuée par ovariectomie ou ovario-hystérectomie. Cependant, compte tenu d’un taux de complications à long terme similaire entre les deux techniques, de la faible incidence des tumeurs utérines et de la plus grande morbidité associée à l’ovario-hystérectomie, l’ovariectomie semble la procédure de choix [29]. L’ovariectomie par cœlioscopie est une procédure permettant la stérilisation d’une femelle de manière mini-invasive et vidéo-assistée. Bien que décrite depuis ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK