Utilisation des AINS chez le chien :
mise en place et suivi du traitement

Juliette Andréjak et coll. | 25.02.2016 à 16:18:17 |
© @ANTOINE-PHOTOGRAPHE - FOTOLIA

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits chez le chien pour leurs propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antipyrétiques. Comme tous les médicaments, cette classe thérapeutique présente des effets indésirables, le plus souvent digestifs avec parfois des ulcères gastro-intestinaux. La plupart des effets indésirables peuvent être anticipés par l'identification des facteurs de risque, un bilan sanguin préalable, un choix raisonné de la molécule et une durée minimale efficace de traitement. L'adhésion et la bonne compréhension du détenteur de l'animal, ajoutées à un suivi régulier, permettent d'alerter rapidement sur l'apparition d'un effet indésirable ou d'un facteur de risque.

Juliette Andréjak et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK