Utilisation de l’homéopathie et de la phytothérapie en médecine collective : résultats obtenus en élevage de volailles

Christine Filliat et coll. | 22.04.2016 à 14:34:33 |
© M. SOUVESTRE

En élevage de volailles, quel que soit le type de production, l’homéopathie et la phytothérapie sont utilisées depuis plus de 20 ans avec succès, en complément de l’allopathie. Un essai mené dans deux types d’élevage montre de bons résultats pour le rétablissement d’un équilibre microbien du tube digestif avec la phytothérapie. Celle-ci est également prescrite pour maintenir l’équilibre parasitaire du tube digestif. L’homéopathie est utilisée sur le groupe considéré alors comme un individu, avec sa dynamique propre que le thérapeute doit bien connaître. Dans une étude de terrain, une spécialité homéopathique administrée pour limiter le nervosisme et les phénomènes de picage a obtenu de bons résultats. Ces deux thérapeutiques sont utilisables en médecine de groupe. En production bovine, toutefois, les effectifs sont moindres et des individualités différentes existent, dont il convient de tenir compte.

Christine Filliat et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK