Transfert d’immunité colostrale : l’essentiel

Renaud Maillard et coll. | 27.06.2017 à 16:09:34 |
© HARAS NATIONAUX

La santé du veau en période néonatale repose sur un bon transfert d’immunité colostrale (ou passive). Ce transfert conditionne aussi sa croissance et plus tardivement sa santé. Il existe des moyens simples pour évaluer les qualités d’un colostrum et la réussite de sa distribution puis de son absorption par le veau, mais ils ne sont que trop rarement mis en œuvre car ils sont perçus comme fastidieux sur le terrain.

Renaud Maillard et coll.

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK