Traitement, pronostic et suivi des polyarthrites à médiation immune

Maud Ménard et coll. | 28.01.2016 à 18:02:14 |
© M. DEHLINGER

Les agents immunodépresseurs constituent généralement le traitement de choix lors de polyarthrite à médiation immune. L’utilisation de ces molécules étant limitée par leur coût et leur disponibilité, les glucocorticoïdes sont le plus souvent utilisés en première intention. Cependant, leurs effets secondaires ou leur absence d’efficacité dans certains cas conduisent aujourd’hui à rechercher de nouvelles solutions alternatives. La réponse au traitement et le pronostic sont assez variables selon le type de polyarthrite. Dans tous les cas, un suivi clinique et paraclinique doit être instauré afin de juger de l’efficacité du traitement et de surveiller l’apparition éventuelle d’effets secondaires.

Maud Ménard et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK