Thérapeutique chez l’animal âgé

Aude Ferran | 03.11.2014 à 17:12:11 |
©

Chez les animaux âgés qui ne sont pas insuffisants rénaux ou hépatiques, la réduction de la dose des principes actifs peut conduire à une moindre efficacité des médicaments. Pour la plupart des animaux sans insuffisance rénale (IR) ou hépatique (IH) avérée, l’adaptation des doses n’est pas nécessaire, excepté pour les principes actifs à très faible index thérapeutique tels que les anesthésiques. Pour les animaux atteints d’une IR ou d’une IH, la dose doit souvent être diminuée lorsque le principe actif choisi est majoritairement éliminé par l’organe affecté. Une autre solution consiste à opter pour un principe actif dont l’indication est la même et qui est éliminé par un organe fonctionnel chez l’animal considéré.

Aude Ferran
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK