19/06/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Aspect macroscopique d'une lésion de myosite éosinophilique diffuse
© © J.-M. Cappelier, Oniris

Sarcosporidiose et myosite éosinophilique : des causes occultes de saisie totale

La sarcosporidiose bovine est une maladie parasitaire très fréquente, le plus souvent asymptomatique, mais qui peut être responsable d'une inflammation musculaire généralisée, la myosite éosinophilique. Cette dernière entraîne une saisie totale à l'abattoir générant d'importantes pertes économiques pour la filière bovine. Les raisons pour lesquelles cette réaction inflammatoire survient chez certains bovins restent à ce jour non élucidées. Les dernières études font état d'une prédisposition raciale chez la blonde d'Aquitaine, ainsi que d'une stimulation accrue du système immunitaire chez les animaux atteints. Sarcocytis hominis, qui a l'homme pour hôte définitif, est l'espèce la plus fréquemment identifiée chez les bovins. La poursuite des études est nécessaire afin de préciser les facteurs de risque à l'origine de la myosite éosinophilique.

Jean-Michel Cappelier et coll.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...