Sarcosporidiose et myosite éosinophilique : des causes occultes de saisie totale

Jean-Michel Cappelier et coll. | 19.06.2015 à 17:09:11 |
Aspect macroscopique d'une lésion de myosite éosinophilique diffuse
© © J.-M. Cappelier, Oniris
La sarcosporidiose bovine est une maladie parasitaire très fréquente, le plus souvent asymptomatique, mais qui peut être responsable d'une inflammation musculaire généralisée, la myosite éosinophilique. Cette dernière entraîne une saisie totale à l'abattoir générant d'importantes pertes économiques pour la filière bovine. Les raisons pour lesquelles cette réaction inflammatoire survient chez certains bovins restent à ce jour non élucidées. Les dernières études font état d'une prédisposition raciale chez la blonde d'Aquitaine, ainsi que d'une stimulation accrue du système immunitaire chez les animaux atteints. Sarcocytis hominis, qui a l'homme pour hôte définitif, est l'espèce la plus fréquemment identifiée chez les bovins. La poursuite des études est nécessaire afin de préciser les facteurs de risque à l'origine de la myosite éosinophilique.
Jean-Michel Cappelier et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...