Recommandations pour la prévention et la gestion des infections nosocomiales

Nicolas Keck et coll. | 12.12.2014 à 16:43:29 |
©

Les staphylocoques résistants à la méticilline sont désormais fréquemment isolés chez les carnivores domestiques et peuvent être à l’origine d’infections nosocomiales. La maîtrise de ces infections vise l’utilisation raisonnée des antibiotiques, mais aussi la transmission des bactéries entre animaux, ou la contamination par l’environnement et les pratiques, particulièrement dans les cliniques vétérinaires. Elle repose sur des procédures de prévention des infections (hygiène générale, prévention sur le site opératoire) et de détection des animaux infectés. En cas d’infection avérée, la prise en charge des animaux doit être adaptée à chaque cas (type d’infection, colonisation etc.) et aux caractéristiques de la souche (espèce, sensibilité aux antibiotiques, etc.). La surveillance passive des animaux suivis, ou active en cas de problème, permet de compléter ce dispositif.

Nicolas Keck et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK