Quelques plantes toxiques communes chez les herbivores domestiques

Béatrice Bouquet | 29.08.2017 à 12:05:52 |
Chèvrefeuille
© B. BOUQUET

Un diagnostic d’intoxication végétale nécessite une large réflexion avec une bonne connaissance de la toxicité des différentes plantes, mais aussi du comportement des espèces animales et de l’homme. C’est là que la notion d’enquête épidémiologique vétérinaire à confronter à l’examen clinique prend tout son sens. Une liste non exhaustive de plantes de haies, de “mauvaises herbes” et d’arbres (aux fruits) toxiques est présentée. Elle est destinée à initier une réflexion sur la notion de toxicité végétale intrinsèque et extrinsèque (facteurs susceptibles de renforcer ou de diminuer la toxicité d’une plante, comme la météo, le comportement animal, etc.).

Béatrice Bouquet
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK