19/06/2015 | Le Point Vétérinaire.fr
Jack Russell traumatisé crânien, phase d'anesthésie
© © T. Hazan

Prise en charge non pharmacologique et chirurgicale du traumatisme crânien

Une thérapie non pharmacologique s’ajoute à la prise en charge des animaux traumatisés crâniens, avec notamment une partie spécifique permettant de diminuer le volume sanguin et le métabolisme cérébraux, et une partie non spécifique incluant les soins importants pour des animaux souvent non ambulatoires et dont l’état de conscience est fréquemment diminué. Ainsi, le nursing de l’animal, mais aussi la nutrition, le soutien de la fonction gastro-intestinale et la surveillance de la glycémie ne doivent pas être négligés chez les animaux traumatisés crâniens. De plus, il existe certaines indications chirurgicales, notamment en cas de fracture du crâne ou d’hématome extraparenchymateux, même si cette option thérapeutique reste encore rare en médecine vétérinaire.

Tatiana Cruciani

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...