Prise en charge de l’insuffisance cardiaque aiguë chez le chien due à une maladie valvulaire mitrale

Juliette Andréjak | 13.11.2015 à 12:01:00 |
© J.-F. ROUSSELOT

Le traitement de la maladie valvulaire mitrale (MVM) est très différent selon son stade et doit être adapté à la réponse de l’animal. Un consensus existe depuis 2009 (consensus du Collège vétérinaire américain de médecine interne [ACVIM]) sur la prise en charge de l’insuffisance cardiaque aiguë due à une MVM. L’ACVIM a parallèlement élaboré une classification des différents stades. Cet article présente la prise en charge des animaux aux stades C et D de la maladie, en phase aiguë. Celle-ci impose une hospitalisation. Le traitement médicamenteux repose sur l’administration de furosémide et de pimobendane et sur l’instauration d’une sédation adaptée. Dans les cas plus sévères ou réfractaires, les doses de furosémide et de pimobendane sont augmentées et des vasodilatateurs artériels peuvent être mis en place.

Juliette Andréjak
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK