Principes pour la prévention des risques d’infections nosocomiales liées à l’environnement

Nicolas Keck et coll. | 02.02.2017 à 16:54:36 |
© H. Rose

La maîtrise des infections nosocomiales vise à interrompre la chaîne de transmission et à réduire la vulnérabilité de l’hôte. Elle repose donc sur une approche globale, intégrant l’ensemble du fonctionnement de l’établissement vétérinaire. La maîtrise des risques liés à l’environnement repose en premier lieu sur l’isolement des animaux infectés et colonisés et la maîtrise des contaminations croisées par la gestion des flux (animaux, personnes, équipements, déchets). Elle doit également reposer sur l’utilisation d’équipements adaptés afin de limiter les infections liées aux contaminants présents dans l’eau, l’air ou les surfaces, dans un souci d’équilibre entre le coût et le bénéfice.

Nicolas Keck et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK