30/09/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© © Clinique vétérinaire Bozon

Pneumothorax spontané chez un yorkshire

Un chien yorkshire terrier de 10 ans est présenté pour une dyspnée, accompagnée d’une discordance, et d’une diminution des bruits pulmonaires et cardiaques. Les examens d’imagerie révèlent la présence d’un pneumothorax dû à la rupture d’une lésion pulmonaire cavitaire. Après la mise en place d’un drain thoracique et d'une stabilisation, une thoracotomie sternale suivie d’une lobectomie pulmonaire est réalisée. Face à un pneumothorax spontané, deux approches existent : conservatrice et chirurgicale. Lors du traitement chirurgical, si une lésion causale est identifiée et localisée, la thoracoscopie semble être l’approche de choix. Sinon, la sternotomie est préférée à la thoracotomie intercostale car elle permet l’accès à la totalité de la cavité thoracique. Le traitement de la lésion causale s’effectue souvent par lobectomie pulmonaire. Le traitement conservateur est privilégié face à des lésions multiples de petite taille ou lorsque aucune lésion n’est mise en évidence par les examens d’imagerie.

Jean Bassanino et coll.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...