01/10/2015 | Le Point Vétérinaire.fr

Place des immunomodulateurs dans le suivi du chat allergique

Chez le chat, les corticoides ont longtemps été le traitement de référence des hypersensibilités qu'elles soient à manifestation cutanée, respiratoire ou digestive. Leur action est bien connue et très efficace. Mais eu égard à leurs nombreux effets indésirables, de nouvelles molécules alternatives sont utilisées avec succès. La cyclosporine est la plus efficace, surtout dans les traitements au long cours des atteintes cutanées. La balance bénéfices/risques est bonne et les complications très limitées. L’interféron semble prometteur dans certains cas.

L’intérêt des traitements topiques est largement mésestimé en dermatologie féline, notamment lors de lésions localisées. Pourtant ils sont utiles et procurent un confort rapide. Là aussi les corticoïdes sont les plus utilisés, à juste titre. Le tracrolimus voie locale (mode d’action similaire à la cyclosporine) est une bonne alternative dans certains cas, avec certaines précautions.

Catherine Laffort

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...