Place de l’alimentation dans le suivi du chat allergique

Géraldine Blanchard | 01.10.2015 à 15:50:00 |

La mise en évidence d’une allergie alimentaire chez le chat prévoit trois étapes indispensables :

- une évaluation nutritionnelle consistant à objectiver le statut physiologique, l’activité, le poids et les éventuelles affections de cet animal ;

- la mise au point précise d’un régime d’éviction le plus souvent avec une ration ménagère, en s’assurant de la couverture de tous les besoins nutritionnels ;

- la réalisation d’un test de provocation en changeant un seul ingrédient à la fois.

Le choix d’un régime alimentaire adapté est alors induit par ces résultats. Le plus souvent, seule une ration ménagère avec incorporation, le cas échéant, de suppléments (type oméga 3), permet la résolution des symptômes. Certains aliments industriels peuvent y concourir, mais leur action n’est parfois due qu’à la nouveauté de leurs ingrédients.

Géraldine Blanchard
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK