02/06/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
Une dilatation de l’aorte et du tronc pulmonaire et de l’atrium gauche forme un “coeur à trois bosses”. Sur la vue de profil
© E. GOMES

Persistance du canal artériel chez le chien : traitement classique et nouveautés

La persistance du canal artériel correspond au maintien de la communication fœtale reliant l’aorte thoracique à l’artère pulmonaire. Elle engendre une augmentation de la pression artérielle pulmonaire et, à terme, une dilatation des cavités cardiaques gauche puis droite. L’évolution ultime aboutit à une inversion du shunt. Une recherche des remaniements cardiovasculaires associés est nécessaire.
Le traitement médical n’est pas curatif. Une prise en charge chirurgicale précoce par un chirurgien expérimenté permet une guérison définitive. La ligature après thoracotomie est la technique la plus utilisée avec d’excellents résultats. La fermeture du canal sous thoracoscopie ou par des procédures endovasculaires est décrite et fait partie des solutions alternatives d’avenir.

Jérémy Béguin et coll.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...