Particularité du freemartinisme chez les ovins : à propos d’un cas d’intersexualité

Saby-Chaban et coll. | 01.10.2015 à 16:38:55 |

Un mouton de race Lacaune viande présente une intersexualité phénotypique. Une vulve et un clitoris péniforme sont associés à deux testicules en région inguinale. Histologiquement, le parenchyme testiculaire comprend des cellules de Leydig et de Sertoli. En revanche, les cellules germinales sont absentes. Cette intersexualité peut correspondre à trois situations : hermaphrodisme vrai, pseudo-hermaphrodisme mâle ou freemartinisme. Le caryotype sanguin oriente le diagnostic de manière certaine vers un cas de freemartinisme. La détection du gène sry par polymerase chain reaction et les dosages hormonaux confirme ce diagnostic. La prévalence de cette anomalie du développement est sous-estimée chez les ovins.

Saby-Chaban et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...