Onab, vous avez bien dit Onab ?

Coralie Danchin | 27.06.2017 à 11:55:10 |
© ENVT

L’Onab a été créé en 2002 pour assurer une hérédosurveillance (surveillance de l’émergence d’anomalies génétiques). Ce dispositif fonctionne à partir du réseau de terrain des acteurs de la filière bovine, en particulier de la génétique, comme les fédérations professionnelles, mais aussi grâce à la contribution directe des éleveurs et des vétérinaires. Cette mobilisation a permis la découverte de nombreuses mutations responsables de maladies génétiques. Pour continuer dans ce sens, les acteurs doivent être sensibilisés en permanence à l’intérêt du dispositif pour ensuite participer à la remontée des cas. Cet article décrit les progrès déjà accomplis et les perspectives. Il explique également la marche à suivre lorsqu’un cas est suspecté en élevage.

Coralie Danchin

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK