Obstruction urétérale chez un chat :
mise en place d’un SUB

Véronique Livet et coll. | 06.03.2015 à 11:54:54 |
©

Une chatte européenne âgé de 4 ans est référée pour la mise en place d’un subcutaneous ureteral bypass (SUB) après diagnostic d’une obstruction urétérale droite avec une maladie rénale chronique associée. Le SUB consiste en la pose d’un cathéter rénal et d’un cathéter vésical reliés par la mise en place d’un port sous-cutané. Ce dernier permet le drainage passif du rein obstrué, ainsi que la réalisation d’un flush du système tous les 3 à 6 mois après l’opération.
Les complications liées au SUB sont rares. Elles comprennent l’obstruction du système, les infections du tractus urinaire, la présence de fuites, la torsion du SUB ou encore des hémorragies. Six mois après la pose du SUB, la chatte ne présente plus de signes cliniques.

Véronique Livet et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK