Nouvelle approche physiologique de l’hémostase

Gwenaël Outters | 01.09.2014 à 17:35:39 |
©

Le nouveau modèle de l’hémostase in vivo donne aux cellules endothéliales, aux cellules extérieures au système vasculaires et aux plaquettes un rôle fondamental et replace les protéines hémostatiques (les précurseurs inactifs et les enzymes) au sein de la cascade de la coagulation. Cette cascade est provoquée par l’exposition des structures extravasculaires et induit des modifications des propriétés des membranes cellulaires et des activations enzymatiques. Au cours de ces phénomènes, systèmes inflammatoire et immunitaire sont étroitement imbriqués pour concourir à l’arrêt des saignements.

Gwenaël Outters
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK