Mécanisme d’action des anti-inflammatoires non stéroïdiens et physiopathogénie de leurs effets secondaires

Christophe Hugnet | 25.02.2016 à 16:04:17 |
© C. HUGNET

Bien que théoriquement la sélectivité d'un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) pour l'iso-enzyme COX-2 pourrait être un avantage d'efficacité et de tolérance sur les AINS non sélectif, la prescription de ces médicaments dits COX-2 sélectifs a conduit à l'apparition tout de même d'effets indésirables, sans pour autant confirmer une meilleure efficacité systématiquement. La classification de cette sélectivité dépend de nombreux critères (espèce, tissus, ratio retenu) ce qui peut conduire à un usage marketing plus ou moins favorable pour tel ou tel produit.

Christophe Hugnet
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK