Maladie inflammatoire chronique des intestins
chez le chien : bases de la classification actuelle
et aspects cliniques

Aurélie Baril et coll. | 28.01.2015 à 20:08:43 |
©

Les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) constituent la première cause de troubles digestifs chroniques chez les carnivores domestiques. Une classification récente a pour objectif la définition des différentes entités cliniques. Elle distingue les entéropathies répondant au changement alimentaire, à l’administration d’antibiotiques et à celle d’immunomodulateurs. Cette dernière catégorie correspond aux MICI au sens stric. Elle inclut les entéropathies se traduisant par une perte protéique digestive que sont les entéropathies exsudatives.
Les signes cliniques caractérisant ces entéropathies sont essentiellement de nature digestive et évoluent selon un mode chronique, avec ou sans atteinte de l’état général. Des index cliniques ont été établis afin d’évaluer leur sévérité à un instant donné et d’apprécier leur évolution au cours du traitement.

Aurélie Baril et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK