Les rinçages articulaires en médecine bovine

Michaël Lallemand et coll. | 24.04.2015 à 16:55:49 |
©

Les rinçages articulaires limitent la composante inflammatoire des arthrites, responsable de dégâts majeurs sur l’articulation, et diluent la composante microbienne dans les formes septiques. De un à trois rinçages s’imposent selon la chronicité de l’affection. Le choix des techniques et des sites de ponction tient compte des particularités anatomiques des bovins et de chaque animal. Efficaces en phase aiguë, les rinçages articulaires constituent une solution alternative au “tout antibiotique”.

Michaël Lallemand et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK