22/04/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© J. CHAMBERLAND

Les désordres électriques en élevage

Les animaux, en particulier les bovins, sont très sensibles aux courants parasites de faible voltage. Ils doivent être recherchés en présence de troubles du comportement associés à une baisse de production et/ou des affections chroniques persistant en dépit de traitements appropriés et bien suivis. Agitation, en particulier en salle de traite, refus de se déplacer dans certaines zones de l’élevage, consommation ou abreuvement insuffisant, sont les signes d’alerte les plus fréquents. Ils sont associés à des troubles divers : entérites néonatales incurables, augmentation de l’incidence des mammites, augmentation des taux cellulaires, infertilité. L’audit électrique nécessite la vérification de l’installation, la recherche des tensions de pas et de contact, l’évaluation de la qualité et de la disposition des prises de terre.

Arlette Laval et coll.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...