20/11/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Le test d’autoagglutination et les tests de Coombs chez le chien et le chat

Le test d’autoagglutination et les tests de Coombs, direct et indirect, sont utilisés dans le cadre du diagnostic de l’anémie hémolytique à médiation immune (AHMI). Le test d’autoagglutination est un examen que le vétérinaire praticien peut facilement mettre en œuvre à la clinique, mais qui n’est intéressant que si une autoagglutination est détectée au frottis. Le test de Coombs direct est à réaliser au laboratoire et permet de détecter la présence d’anticorps ou de fractions du complément à la surface des hématies sans qu’une autoagglutination soit nécessairement présente. Ces deux tests permettent donc de confirmer le caractère immun d’une anémie. Le test de Coombs indirect permet, quant à lui, de différencier les autoanticorps des anticorps dirigés contre des xéno-antigènes.

Benoît Rannou

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...