Le sex-ratio chez les bovins : mécanismes potentiels

Christian Hanzen et coll. | 30.06.2016 à 14:54:57 |
© C. HANZEN

Le sex-ratio (proportion de veaux mâles nés) peut varier sous l’effet de nombreux facteurs. Les mécanismes d’action biologiques expliquant ces variations sont potentiellement multiples. Tout d’abord, l’origine des ovocytes est l’un d’entre eux (le sex-ratio diffère entre l’ovaire droit et l’ovaire gauche), alors que la corne qui héberge le fœtus ne semble pas avoir d’influence. Ensuite, les spermatozoïdes porteurs du chromosome Y seraient plus rapides mais moins résistants que les spermatozoïdes porteurs du chromosome X, à l’origine de l’influence du moment de l’insémination par rapport à l’ovulation (effet non systématiquement observé, néanmoins). La glycémie de la mère orienterait également le sex-ratio par un impact sur la maturation ovocytaire et sur le début du développement embryonnaire, les embryons montrant des différences dans leur métabolisme et leur résistance au stress. Cependant, ces mécanismes restent hypothétiques et mal élucidés.

Christian Hanzen et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK