Le sex-ratio chez les bovins : facteurs de variation

Christian Hanzen et coll. | 30.06.2016 à 14:49:56 |
© C. HANZEN

Le sex-ratio secondaire défini comme la proportion de mâles à la naissance, est de 52 % chez les bovins, avec des variations selon les populations étudiées de 46 à 57 %. ll est plus élevé dans les premières étapes du développement embryonnaire, et les conceptus mâles meurent proportionnellement en plus grand nombre au cours de la gestation que les conceptus femelles. Les facteurs de variation potentiels sont nombreux, mais peu d’effets sont unanimement observés. L’impact de la parité ou du statut social de la vache n’est pas clairement démontré. Les ovulations sur l’ovaire droit donneraient naissance à une plus forte proportion de mâles. Le rôle du taureau est probablement limité et la répétabilité du sexe du veau d’une gestation à l’autre est faible. Le moment de l’insémination par rapport à l’ovulation ne semble pas avoir d’influence, alors qu’il aurait pu constituer un moyen de maîtrise assez simple à mettre en œuvre.

Christian Hanzen et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK