Le pyothorax : prise en charge thérapeutique

Mathieu Retournard et coll. | 30.06.2016 à 12:07:04 |
© C. PONCET, CHV FRÉGIS

En pratique, la gestion du pyothorax comprend une prise en charge médicale et une approche chirurgicale. Les deux modalités coexistent et sont complémentaires. Le traitement du pyothorax a permet d’éliminer l’infection, d’améliorer la ventilation, et de limiter les risques de récidive. Une thoracocentèse est quasi obligatoire, au moins dans un but diagnostic, et s’effectue avec un protocole précis et, le cas échéant, assistée par une échographie. La pose d’un ou de deux drains semble faire l’unanimité au regard des risques de ponctions répétées. Une antibiothérapie prolongée, parfois initiée avant l’analyse du liquide d’épanchement qui reste indispensable, est systématique. L’association d’ampicilline et d’une fluoroquinolone est considérée comme l’idéal. Le traitement chirurgical consiste en une thoracotomie avec une anesthésie prudente car risquée. Lorsqu’elle est disponible, une thoracoscopie est préférable (méthode mini-invasive). Le pronostic est toujours réservé car le succès thérapeutique très variable.

Mathieu Retournard et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK