Le microbiote de la glande mammaire bovine : mythe ou réalité ?

Bernard Poutrel et coll. | 02.03.2017 à 14:38:59 |
L’introduction de différentes souches de lactobacilles par le canal du trayon.
© © J. Heynderickx

Les méthodes d’amplification de l’ADN pratiquées sur les laits de la glande mammaire bovine ont conduit certains auteurs à proposer le nouveau concept de microbiote mammaire. Ce concept remet en cause la notion de mamelle saine stérile. Des hypothèses sont présentées pour expliquer les discordances observées entre les méthodes de diagnostic moléculaire et de culture classique. Les connaissances actuelles de l’immunité innée, brièvement rappelées, paraissent incompatibles avec le concept de microbiote mammaire. L’administration de probiotiques censée corriger un déséquilibre du microbiote (dysbiose) n’est pas conciliable avec certaines mesures de prophylaxie actuelles (traitement au tarissement et trempage des trayons). Il n’offre pas non plus les mêmes garanties d’efficacité pour la prévention des infections mammaires.

Bernard Poutrel et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK