Le maïs plante entière ensilée dans la ration des bovins

Alexis Férard | 02.03.2017 à 15:21:47 |
Destribution d'ensilage de maïs à des vaches laitières hautes productrices.
© ARVALIS, institut du végétal

L’ensilage de maïs permet de constituer des rations pour des animaux à haut niveau de performance. L’ajustement des rations doit veiller à respecter un minimum de fibres d’environ 30 à 32 % de NDF (neutral detergent fiber), et un maximum d’environ 25 % d’amidon dans la ration des vaches laitières. La qualité de l’éclatement des grains est primordiale. La finesse de hachage est un facteur déterminant pour sa bonne conservation. L’introduction de légumineuses dans la ration des bovins permet de diminuer sensiblement la consommation de matières premières azotées achetées et ce d’autant plus que le fourrage récolté est de bonne qualité : minimum 18 % de matière azotée totale sur un ensilage ou enrubannage de légumineuses.

Alexis Férard
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK