La douleur, une histoire de synapses
et de mécanismes chimiques

Thierry Poitte | 09.04.2015 à 16:28:11 |
©

Les mécanismes chimiques permettent le passage trans-synaptique des potentiels d'action, donc de l’information nociceptive. Les neurotransmetteurs sont des cibles pharmacologiques privilégiées. Cependant une approche trop simpliste (un neurotransmetteur = un effet) est à éviter et il convient de penser aux interférences de transmissions entre les différents systèmes opioïdes, adrénergiques, dopaminergiques et sérotoninergiques. La thérapeutique analgésique a pour objet de bloquer la neurotransmission en utilisant des agonistes, des antagonistes ou des inhibiteurs de la recapture.

Thierry Poitte
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK