L’hypertension artérielle chez le chat âgé

Adeline Betting et coll. | 03.11.2014 à 17:45:30 |
©

L’hypertension artérielle systémique (HTA) touche principalement les chats âgés de plus de 10 ans. Dans 80 à 90 % des cas, elle est due à une affection sous-jacente telle qu’une maladie rénale chronique, une hyperthyroïdie ou une tumeur surrénalienne.
Lors d’HTA, la pression artérielle (PA) est supérieure à 160 mmHg. Cette augmentation de PA est responsable de lésions sur des organes cibles (œil, rein, cœur, système nerveux central), parfois irréversibles. Ces lésions constituent des signes d’appel d’HTA. Le diagnostic est établi à la suite de mesures de la PA selon un protocole strict. L’amlodipine constitue le traitement de première intention, à laquelle s’ajoutent d’autres molécules si la PA n’est pas contrôlée.

Adeline Betting et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK