04/05/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© SERVICE DES URGENCES ONIRIS

Intoxication à l’ivermectine chez un chaton gérée par perfusion lipidique

Un chaton de 4 mois est présenté au service des urgences pour des troubles neurologiques (coma, hyperesthésie, opisthotonos, tremblements) évoluant depuis quelques heures. À la suite de la prise des commémoratifs, une intoxication à l’ivermectine est rapidement diagnostiquée. Les intoxications par les molécules antiparasitaires sont non négligeables chez le chat. Après l’instauration d’une perfusion intraveineuse d’une émulsion lipidique et la gestion des convulsions par du diazépam, le chaton récupère un état de conscience normal après 72 heures d’hospitalisation intensive. La lipidothérapie présente un avenir prometteur pour gérer des intoxications par des molécules liposolubles.

Emma Monge et coll.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...