Intoxication à l’éthanol par ingestion
de pâte à bugnes chez un chien

Sylvain Guerrier et coll. | 20.11.2014 à 14:31:59 |
©

L’intoxication à l’éthanol est une affection rare en France et très peu décrite dans la littérature à l’heure actuelle. Elle peut survenir à la suite de l’ingestion directe d’éthanol (en général, il s’agit d’une prise forcée ou par consommation de fruits gâtés), mais également apparaître, comme dans notre cas, via l’ingestion et la fermentation dans l’estomac de pâte contenant de la levure de boulanger (Saccharomyces cerevisiae). Dans ce contexte précis, le pronostic dépend de la rapidité des fermentations, qui influence la dose d’éthanol absorbée, mais aussi d’éventuelles complications mécaniques (obstruction, syndrome de dilatation-torsion de l’estomac, rupture de celui-ci, etc.). La prise en charge de l’animal fait en partie appel au traitement classique des intoxications (fluidothérapie, diurétiques). L’utilisation de substances émétisantes est néanmoins déconseillée et les produits absorbants comme le charbon activé sont inefficaces pour les alcools à courte chaîne.

Sylvain Guerrier et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK