Génétique et cardiologie canine et féline : où en sommes nous ?

Anne Thomas | 13.11.2015 à 14:34:57 |
© ANTAGENE

Les maladies héréditaires sont répandues chez les chiens et les chats de race, et concernent toutes les spécialités vétérinaires, dont la cardiologie. Les progrès de la génomique ont permis de découvrir des mutations génétiques impliquées dans des maladies héréditaires cardiaques des espèces canine et féline. Sept tests génétiques pour des affections cardiaques sont mis à disposition des vétérinaires, des éleveurs et des propriétaires : deux chez le chat et cinq chez le chien. Leur pertinence est variable selon les populations d’étude. Actuellement, seules les mutations pour les cardiomyopathies hypertrophiques du maine coon et du ragdoll ont été validées dans les populations européennes. Ces tests génétiques permettent d’accompagner le suivi clinique des animaux et de gérer les accouplements en élevage.

Anne Thomas
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK