Fertilité des vaches laitières : la situation s’améliore

Pascale Le Mezec | 26.06.2017 à 15:59:31 |
© ALLICE

La fertilité des trois principales races laitières est étudiée à partir des données enregistrées dans le Système national d’information génétique. En 2015, le taux de réussite moyen des inséminations premières s’établit, pour les génisses, entre 55 et 58 %, et, pour les vaches, à 52,6 % en race montbéliarde, à 47,6 % en race normande et à 39,7 % en race prim’holstein. Les intervalles vêlage-vêlage moyens se stabilisent. L’utilisation de semence sexée pour plus du tiers des génisses inséminées est pourtant un facteur qui pénalise la réussite des inséminations artificielles. En même temps, l’évolution génétique de la fertilité des troupeaux est favorable, à la suite de la prise en compte de ce caractère dans les objectifs de sélection.

Pascale Le Mezec
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK