Expression clinique et modalité d’apparition de mammites à S. uberis

Olivier Samson et coll. | 29.01.2016 à 10:24:44 |
© B. BOUQUET

Matériel et méthodes

Étude réalisée dans les élevages de trois clientèles vétérinaires de l’ouest de la France. Sur 624 prélèvements analysés en culture bactériologique, 235 positifs pour Streptococcus uberis. Mise en relation des statuts des vaches affectées au regard de l’inflammation et de leur guérison ultérieure, avec des critères facilement accessibles au vétérinaire (issus du registre sanitaire ou du Contrôle laitier).

Résultats

La parité, le stade de lactation, l’existence d’un post-trempage et le type de traitements réalisés influent sur l’expression clinique des mammites à S. uberis. L’historique inflammatoire (comptages cellulaires) influe sur la guérison.

Discussion

L’opportunité de traiter une vache affectée de mammite à S.uberis peut être estimée objectivement. Le post-trempage est une précaution efficace. Les vaches primipares et ayant récemment vêlées méritent des attentions particulières (alimentation, confort, immunité). La qualité du lait des vaches en troisième lactation ou davantage est particulièrement à surveiller car ces catégories sont plus sensibles aux récidives.

Olivier Samson et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK