Exploration de l’hémostase chez le chien et le chat

Gwenaël Outters | 29.08.2014 à 13:38:56 |
©

Les troubles de l’hémostase se manifestent par différents signes cliniques (pétéchies, hémorragies sous diverses formes et allongement du temps de saignement, etc.). Des examens complémentaires son indispensables pour connaître la cause de ces troubles. Le prélèvement du sang à analyser est réalisé avec certaines précautions. Un frottis sanguin est toujours nécessaire. Des tests simples peuvent être réalisés rapidement : temps de saignement, temps de coagulation. Ensuite, les temps de céphaline activée, temps de Quick et temps de thrombine apprécient le temps nécessaire à l’obtention d’un caillot après la mise en contact des réactifs. La mesure des produits de dégradation de la fibrine et des D-dimères permet le diagnostic de coagulation intravasculaire disséminée. Un myélogramme peut être effectué afin d’analyser un défaut plaquettaire.

Gwenaël Outters
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK