22/04/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© D. R.

Évaluation et comparaison des différentes thérapeutiques alternatives en élevage

Trop souvent le rôle du vétérinaire se limite à la correction dans l’urgence d’une situation dégradée par un agent pathogène microbien ou parasitaire. Les médicaments “antipathogènes” tiennent une place importante dans la pharmacopée et leur mission demeure avant tout une mission de substitution aux fonctions défaillantes du malade. Les solutions alternatives ne peuvent en aucune façon prétendre être bactéricides, bactériolytiques ou antiparasitaires (sauf parasites externes), et leur mission est plutôt celle d’une stimulation du potentiel réactionnel du malade. Choisir entre substitution et stimulation exige du thérapeute une évaluation clinique différente, une stratégie thérapeutique différente et des critères différents dans l’appréciation de l’efficacité. Par nature, la nuance est faible entre un aliment complémentaire et un outil thérapeutique alternatif créant quelques interrogations réglementaires.

Gilles Grosmond

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...