Écotoxicité des antiparasitaires en milieu humide : contexte et réglementation

Céline Lardy | 15.07.2015 à 15:59:30 |
© Phovoir

Depuis les années 1990, l'impact environnemental des antiparasitaires est surveillé de près. Les fabricants ont l'obligation de tester les possibles effets de leurs produits sur l'environnement pour l'obtention de l'autorisation de mise sur le marché.
En zones humides, régies par la convention de Ramsar, la réduction de l'utilisation des antiparasitaire est un enjeu crucial pour la préservation de la biodiversité et la protection de la faune non-cible. Le vétérinaire est un acteur essentiel dans ce programme, car la réduction des traitements n'est possible que dans le cadre d'un usage raisonné et adapté, au risque de nuire au bien-être et à la productivité des animaux.

Céline Lardy
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK