Diagnostic précoce de la dysplasie de hanche chez le jeune chien

Claire Deroy-Bordenave et coll. | 04.05.2016 à 11:18:49 |
© © D. R.

La dysplasie de la hanche est une laxité anormale de l’articulation coxo-fémorale observée dès le plus jeune âge et pouvant engendrer, en l’absence de traitement, une dégénérescence articulaire. Cette affection a un caractère héréditaire et atteint surtout les grandes races à des degrés variables. Les signes cliniques initiaux sont variables (inconfort, boiterie, etc.) et peuvent apparaître immédiatement comme de manière différée. Le diagnostic précoce est donc essentiel. Aux examens clinique, neurologique et orthopédique s’ajoutent systématiquement une palpation spécifique et des radiographies sous anesthésie. Ces dernières doivent suivre un protocole très strict afin d’éviter les faux négatifs. Le diagnostic réalisé par la vue classique peut être complété par la vue en distraction (dite “PennHip”) et la vue du rebord acétabulaire. L’arthroscopie complète la liste des examens complémentaires en ayant la capacité d’évaluer d’éventuelles lésions cartilagineuses non visible à la radiographie.

Claire Deroy-Bordenave et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK