Diagnostic étiologique lors de polyarthrites à médiation immune

Maud Ménard et coll. | 28.01.2016 à 17:57:08 |
© S. MOGGIA

Les différentes polyarthrites canines se manifestent par des symptômes communs, indépendamment de leur origine. Lors de suspicion clinique, la réalisation de radiographies articulaires et l’analyse du liquide synovial permettent d’établir le diagnostic et de distinguer les formes érosives des formes non érosives. En revanche, ces examens, à eux seuls, ne déterminent que rarement la cause de la maladie. Pour cela, il est nécessaire de réaliser une synthèse précise des éléments anamnestiques, cliniques et paracliniques.

Maud Ménard et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...