Diagnostic de l’hypercorticisme canin

Axelle Deswarte et coll. | 01.10.2015 à 15:57:55 |

Le syndrome de Cushing désigne l’ensemble des symptômes secondaires à un hypercorticisme chronique. C’est une dysendocrinie fréquente chez le chien, secondaire à un adénome hypophysaire ou, plus rarement, à une tumeur surrénalienne. Le diagnostic dépend des signes cliniques évocateurs et de l’interprétation correcte des tests réalisés. Aucun des examens disponibles ne présente une sensibilité ou une spécificité parfaite. Le choix doit donc être raisonné et dépend du niveau de suspicion clinique de chaque individu. La démarche se fait en deux étapes : déterminer l’existence ou non d’un syndrome de Cushing, puis son origine. Une association d’examens biologiques et d’imagerie est parfois nécessaire lors de situations équivoques.

Axelle Deswarte et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...