Dermatite ulcérative mammaire : lignes de conduite thérapeutique

Béatrice Bouquet | 06.06.2017 à 15:58:23 |
Parmi les axes de prévention de la dermatite ulcérative mammaire, éviter les “pis décrochés”, par la sélection génétique
© J. HEYNDERICKX

Étape 1
Recours aux antibiotiques : à raisonner. Privilégier débridement et antiseptiques peroxydés topiques si nécessaires. Antibiotiques par voie parentérale pour les seuls cas sévères.


Étape 2 
Traitements topiques cicatrisants : coût-bénéfice. Intérêt d’un gel enzymatique. Augmente le taux de guérison, mais pas la vitesse.


Étape 3 
Apithérapie : possibilité de traitements alternatifs.


Étape 4 
Oublier les acaricides systématiques. Des études ne montrent aucune association entre dermatite ulcérative mammaire et gale.

Béatrice Bouquet
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK