Bénéfice d’un copolymère injectable d’acides gras dans le traitement des maladies articulaires

Catherine Baugé et coll. | 03.02.2017 à 13:44:45 |
© Centre Valbex

Méthodologie
> Une étude in vitro et in vivo a évalué les effets d’un traitement avec un copolymère d’acides gras (Ara 3000 beta®) sur une inflammation des chondrocytes et des synoviocytes.
Résultats
> Le copolymère d’acides gras réduit nettement l’inflammation dans l’articulation. In vitro, il limite la production des métalloprotéases matricielles et de l’interleukine 6, la sécrétion d’oxyde nitrique et de prostaglandine E2 et l’activation de NFkB. In vivo, l'Ara 3000 beta® diminue l’œdème, l’érythème et l’ankylose.
Conclusion
> Les résultats de cette étude suggèrent qu’un copolymère d’acides gras possède des propriétés anti-inflammatoires et freine la dégradation du cartilage associée aux maladies articulaires inflammatoires chroniques.

Catherine Baugé et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK