Apport de la phytothérapie chez les bovins

Christel Dordain | 22.04.2016 à 14:24:21 |
© J.-P. DORDAIN

Face à l’exigence croissante et légitime de pratiques plus respectueuses de l’environnement, de la part tant de la clientèle que des institutions, le vétérinaire rural peut et doit proposer des solutions alternatives aux traitements traditionnels. La phytothérapie permet de répondre concrètement et assez simplement à ce besoin, soit en complément, soit en remplacement d’autres approches thérapeutiques. Elle apporte même des solutions thérapeutiques lorsque l’allopathie est insuffisante ou inefficace. Le développement de cette pratique associe l’efficacité à la fois thérapeutique et économique, pour l’ensemble des acteurs et le bien-être de l’animal.

Christel Dordain
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK